RSS
RSS



 
ANNONCE GLOBALE : Ralentissement du forum et ouverture d'une zone RP pour les non validés - explication ICI

ANNONCE GLOBALE : Nous sommes présentement à la recherche de modérateurs et d'animateurs - plus d'informations ICI

Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue (Fukuda Ayame)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 34


Rang :
Envoyer un MP

Kuchiki Byakuya





MessageSujet: Une rencontre inattendue (Fukuda Ayame)   Lun 2 Jan - 13:28




En ce début d'après midi, le temps semblait indécis. Le ciel semblait couvert et la température laissait entendre que la neige n'allait point tarder... et pourtant... rien ne semblait véritablement venir non plus. Cependant cette situation ne changeait en rien l'emploi du temps de chacun au sein même du domaine du clan Kuchiki, pas même leur héritier n'y échappait.  En effet, alors que le maître des lieux paraissait absent, ainsi que son aîné, Byakuya  résidait, assit sur la passerelle donnant sur le jardin et la petite rivière qui  longeait le domaine.  Le jeune héritier  tenait entre ses mains un livre d'histoire relatant alors les faits de sa propre famille.  Son regard anthracite  fixait sagement chaque ligne, comme pour parfaitement assimiler, tandis qu'une carpe venait à sortir de l'eau pour gober une mouche.. Mais même ceci, ne fit pas même relever le visage concentré et juvénile de notre garçon.. Cela faisait bien une bonne heure qu'il était ainsi, bien tranquillement assit en position traditionnelle.  Le voir ainsi pourrait paraître bien surnaturelle pour ceux qui ne le connaissent pas vraiment.  Lui qui était si expressif et impétueux... Le fait est que ses sourcils se fronçaient sous la concentration, alors que tout autour de lui semblait des plus calmes...  Nul ne paraissait vouloir le déranger, pas même le serviteur qui nettoyait un peu plus loin le plancher.

De sa main appliquée, il tourna la page de son livre alors qu'un fin soupire s'extirpait de ses lèvres... ça commençait tout de même à le barber.. Enfin, pour être plus sincère, ce n'est pas la leçon qui commençait à l'ennuyer... mais bien de se retrouver encore une fois seul.  En effet, son père tout comme son grand père se devaient à la Sixième Division.. sans parler des réunions possibles avec les autres clans.. Byakuya se devait d'apprendre la solitude...mais même du haut de son adolescence, il ne s'y faisait toujours point.  Même s'il ne le montrait pas, cela le rongeait parfois, et il préférait cacher cela au fond de son lit. La faiblesse....jamais il ne devait l'afficher devant autrui, pas même devant un serviteur... pas même envers Yarienhamate qui était la gouvernante des lieux depuis des décennies. Quand bien même l'on connaissait l'enfant colérique et de mauvais caractère.. cette tristesse qui l’habitait jamais il ne l'affichait. Il se contentait bien souvent d'attendre sur la passerelle.. en douce.. observant un quelconque retour. Parfois il s'endormait là, pour se réveiller dans son lit au matin.. sans savoir qui le ramenait. Jamais il ne se faisait réprimandé sur le sujet non plus, alors que cela le devrait. C'était comme un tabou.. ou un secret sans savoir qui en était le complice.  Un mystère que Byakuya voulait souvent  comprendre, mais le sommeil était encore un adversaire redoutable, pour feindre une telle chose et surprendre la personne.  En vérité, c'était la doyenne qui prenait soin de lui à son insu, comme elle l'avait fait avec l'ancienne génération.  

Quoi qu'il en soit, ce jour n'était pas différent pour l'héritier du clan Kuchiki.. la solitude devenait sa compagne et son sourire ne reviendra sur son visage que si l'une des deux personnes chers à sa personne n'apparaisse devant lui.  Terminant pas avoir mal aux genoux, Byakuya  se mit en tailleur et plongea son menton dans sa main...  fixant toujours son livre...  Ces derniers temps, même Yoruichi ne venait pas pour l'embêter.  C'était même assez gênant de penser qu'elle lui manquait tient. Sa mauvaise foi le rappela à l'ordre sur le sujet.  Mais il fallait bien l'avouer, rester ici l'agaçait.  La bonne nouvelle c'est qu'il allait enfin à l'académie.. ça oui, mais il n'avait toujours pas le droit de sortir de lui même du domaine. Évidemment, il n'ignorait pas pourquoi, connaissant parfaitement ses devoirs.  Sa vie  entière n'était fait que de principes... de codes et de maintient. Enfin... quand il restait calme... ne cédant pas à la colère ou bien à la frustration.  Il avait encore bien du travail à faire sur ce point.

Songeant alors que cette journée monotone n'aura guère de fin.. comme celle de la veille, Byakuya  eut un autre soupire.. ignorant alors qu'il aurait droit à une visite particulière.. bien qu'il n'était certainement pas la personne  visée.  Abandonnant sa lecture et s'avouant vaincu, le garçon referma le livre d'un seul geste et le reposa sur ses genoux.. gardant son menton planté dans sa main... son regard gris s'arrêtant sur la surface de l'eau qu'il voyait un peu plus loin.. comme guettant la moindre carpe. Tuer le temps.. voilà ce qu'il désirait à présent. Depuis ce matin, il était un élève des plus consciencieux.. il avait même terminé tout ses devoirs concernant l'académie.. il ne lui restait plus que ce livre pour ses instructeurs du domaine...car oui, s'il avait ses études pour devenir shinigami... il n'en avait pas moins en ce qui concerne son futur devoir de chef de clan. Ses mains étaient un peu rougies par le temps froid, mais cela ne le gênait guère, tandis que son manteau d'hiver et de couleur beige, reposait sur ses épaules. Mais peut être.. serait il plus sage de lui dire de se mettre un peu plus au chaud.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 16
Disponibilité RP : disponible
Autres comptes : aucun


Rang :
Envoyer un MP

Fukuda Ayame





MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue (Fukuda Ayame)   Sam 7 Jan - 10:34

Le jeune capitaine de la dixième division était déjà levé depuis une bonne heure lorsqu'il se rendit déjeuner auprès de ses subalternes. Il se trouvait au milieu de ses hommes, riant avec eux sur des blagues que faisait un shinigami expérimenté de la division. On aurait pu dire qu'ils étaient bruyant et plutôt immature, il y avait en effet eu une bataille de nourriture à laquelle Ayame participa, diriger cette division ne l'empêchait pas de s'amuser. Quoiqu'il en soit, leur petit manège dura un moment et lorsqu'ils eurent fini, les quartiers de la dixième division ressemblèrent à un champ de bataille, c'était vraiment horrible à voir. S'en suivi une bonne heure de nettoyage et le capitaine n'y manqua pas, cette activité beaucoup moins plaisante eut le don de le calmer un moment pendant lequel le silence régnait en maître. Enfin, une fois cette tâche peu plaisante passée, l'androgyne se rendit auprès des petits nouveaux afin de les taquiner un peu, puis il se fit réprimander par un membre de la division qui en avait marre de ses pitreries. Vexé, Ayame décida de sortir se changer les idées, c'était la première fois depuis son accession au rang de capitaine de division qu'il avait du temps pour se reposer et se divertir.

Il était sorti non pas vêtu de sa tenue de shinigami, mais il portait un simple kimono bleu, il avait cependant pris son zanpakuto avec lui. Il avait décidé de faire un petit tour au Rukongai afin de se remémorer son enfance en retournant dans le district où il avait grandi, avant d'aller à la résidence des Kuchiki afin de discuter avec Ginrei, l'actuel capitaine de la sixième division. C'était étrange, il y a quelques jours il rêvait d'en finir avec la paperasse et maintenant que c'était fait, il s'ennuyait et voulait du travail supplémentaire. Il aurait pu s'entraîner, mais il commençait à être épuisé par ses entraînements quotidiens, il devait se reposer s'il voulait être en pleine forme. Il marchait depuis un moment, il apercevait de plus en plus de personnes mal en point et il s'était fait agresser par un homme qui voulait son argent, le pauvre n'avait pas choisi la cible la plus facile. Il ne fallut pas plus de cinq secondes pour que le jeune capitaine le mette à terre et l'immobilise, il n'avait pas envie de faire le gendarme et de se battre, mais il ne comptait pas laisser qui que ce soit le voler. Une fois arrivé devant ce qui fut jadis sa maison, il ferma les yeux et repensa à ce qu'il avait vécu ces dernières années. Cela faisait longtemps qu'il n'était pas venu, ayant privilégié son entrainement et sa division, mais il ne comptait pas oublier d'où il venait, ni même qui s'était occupé de lui. Il ne comptait pas oublier ces précieux souvenir qui faisaient de lui ce qu'il était et lui avaient permis d'arriver aussi loin.

Il décida de retourner au Seireitei après avoir prié pendant une heure pour l'âme de ceux qui l'avaient protégé. Il était vraiment content d'avoir pu s'y rendre et s'arrêta dans un petit bar, sur le chemin du retour, pour de boire du saké. Un jeune crétin du Rukongai eut la malchance de commencer une bagarre sous les yeux du jeune capitaine et de renverser par la même occasion son saké, ce qui le dérangea au plus haut point. Il prit donc part à la bagarre et mit au tapis toutes les personnes ayant répondu à l'autre crétin, puis il partit finalement sans avoir bu quoique ce soit. Ayant envie de rentrer au Seireitei au plus vite afin de ne tuer personne, il décida d'utiliser le shunpo pour se rendre dans la demeure des Kuchiki. Lorsqu'il arriva à destination, il se présenta à des domestiques comme étant le nouveau capitaine de la dixième division et expliqua qu'il souhaitait rencontrer Ginrei Kuchiki. On lui expliqua cependant que celui-ci n'était actuellement pas là et qu'ils ne savaient pas quand il rentrerait, Ayame étant plutôt patient de nature répondit que cela ne lui posait pas le moindre problème de l'attendre. Des domestiques l'invitèrent alors à prendre le thé en attendant l'arrivé du capitaine de la sixième division et ils le conduisirent dans une pièce de la demeure des Kuchiki où il demeurait seul. Cela lui faisait bizarre de ce trouver dans un tel lieu, il n'avait pas vraiment l'habitude de côtoyer de nobles et se fit la reflexion qu'il devrait bien se tenir, il se reprocha de ne pas avoir mis sa tenue de shinigami et son haori de capitaine. Il demanda à l'un des serviteurs s'il y avait un membre du clan Kuchiki dans le coin, on lui répondit qu'il y avait effectivement le jeune byakuya Kuchiki qui se trouvait dans la demeure. Il demanda alors qu'on le prévienne de sa présence afin de pouvoir le rencontrer et accessoirement passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 34


Rang :
Envoyer un MP

Kuchiki Byakuya





MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue (Fukuda Ayame)   Mar 10 Jan - 8:09




Finalement Byakuya referma le livre qu'il était en train de lire et se massa la nuque. Ceci faisait un moment qu 'il était rester assit et marcher lui ferait le plus grand bien. Mais alors qu'il allait s'exécuter, un serviteur vint à sa rencontre pour l'informer qu'il y avait une personne dans le salon qui attendait d'être reçut par son grand père. Cependant ce dernier n'était pas ici mais bel et bien en réunion avec les autres grandes familles...Son père quand à lui assurait la Division. Pour le coup  l'Héritier se demandait bien qui cela pouvait être, car si les gardes l'ont guidé jusque dans le salon, c'est que ce n'était pas n'importe qui. Le fait est que pour le coup Byakuya se retrouvait dans une posture très responsable. En effet , le plus important du clan se trouvait être lui.. fusse-t-il  aussi jeune. L'âge n'avait aucune importance dans cette condition.  C'est donc la première fois que notre jeune impétueux allait devoir jouer le chef et hôte de ces lieux.. De quoi avoir un bon poids sur les épaules, mais dans le fond, le garçon s'en sentait assez fier. Il allait démontrer  qu'il était le digne héritier et futur chef du clan Kuchiki. Venant à se lever il congédia le serviteur et  rajusta son kimono un court instant. Ce n'était pas le moment de paraître fripé. Puis il se dirigea vers le salon en passant par la passerelle, la curiosité bien en tête, face à cette situation. Byakuya  avait beau être jeune, il n'était pas aussi naïf que son âge pourrait laisser croire.. et cela était assez typique dans le milieu de la haute noblesse.

En effet, tout pouvait être prétexte à la manipulation, venant alors à déstabiliser une famille...C'est d'ailleurs l'une des raisons principales du pourquoi  Byakuya ne pouvait pas sortir seul.  Qui plus est, il ne devrait même pas apparaître seul vis à vis du visiteur qui se trouvait en compagnie d'un bon thé, dans le salon des invités.  Mais pourquoi cette personne chercherait à le manipuler ?.. Enfin, Byakuya tâchera d'appliquer les règles  et de bien représenter le clan... décidant d'y aller tout seul comme un grand. Une témérité assez reconnu de sa part. D'une main sûre, il vint à repousser le shoji devant lui, et pénétra alors dans le salon pour voir  de dos, la fameuse personne...Ses pupilles anthracite notèrent rapidement le Haori... un Taicho ?..... voilà qui rendit le garçon fasciné.  Sans doute parce que lui aussi un jour en sera un... Combien de fois avait il essayer de piquer le Haori de son grand père pour l'imiter, dans ses rare moments de jeux. Enfin trêve  de songerie,  notre jeune héritier ne devait pas resté planter là, pas vrai ? Aussi, il manifesta sa présence en se rapprochant pour se mettre devant le capitaine et le salua en inclinant un peu son visage.


Je suis Kuchiki Byakuya, Héritier du Clan Kuchiki, que puis je pour vous ?

Sa voix  avait le timbre de celui d'un enfant encore, mais à sa taille fluette on devinait  une certaine maturité adolescente.. Son regard bien qu'encore agrandit, reflétait un sérieux qui n'avait pas lieu d’être sur une personne aussi juvénile. Pourtant, notre noble ici présent n'était pas encore tailler comme le serait un homme.. il avait encore beaucoup à apprendre.. comme la patience... le contrôle de soi.. ça.. c'était même l’inquiétude de son grand père, parce que s'il se retenait d'être aussi colérique, il apprendrait bien plus encore.. quand bien même on se devait d’admettre qu'il était doué. Se tenant donc en face du Taicho, il attendait sagement qu'il annonce son identité et le pourquoi de sa venu.. s’asseyant enfin sur le coussin, qui à l'origine était destiné à son aîné. Le dos droit et la posture fier, mais nullement arrogante.. gardant de la réserve, Byakuya  se contenta de voir un serviteur lui servir du thé. Une boisson qu'il appréciait, mais il n'en avait que rarement le droit d'en boire, vu encore une fois.. son âge. N'ignorant pas que cela pourrait être encore bien chaud, l'adolescent se contenta de savourer son arôme, ressentant sa chaleur.. sans même le toucher de ses mains rester  simplement sur ses genoux.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue (Fukuda Ayame)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue (Fukuda Ayame)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Le retour des flambeurs [Ayame, Aisya et Lin/Greed]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Retrouvaille inattendue [PV Fukumi Fumiko] [Fini]
» Académie Fukuda Sôgô

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Turn Back the Pendulum  :: Chapitre du passé :: Soul Society :: Seireitei :: Maisons nobles :: Domaine du clan Kuchiki-
Sauter vers: